~Larme de Lune~
Bienvenue sur Larme de Lune,
forum de partage et d'échange autour de la spiritualité et de l'ésotérisme...
Le hasard n'existe pas vous le savez, alors entrez sans crainte, nous vous attendions...
N'oubliez pas cependant de signer la Charte, et de vous présenter pour pouvoir accéder à toutes les pièces de la maison, nous avons hâte de vous rencontrer...

~Larme de Lune~

Forum de partage spirituel et ésotérique
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Ven 27 Mai 2011 - 14:10

C'est quoi le mot que je cherche?! Ah oui! Phallocrate...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Uriel
a sa statue dans le parc...
avatar

Messages : 710

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Dim 29 Mai 2011 - 15:51

Merci poulette --'
Revenir en haut Aller en bas
Fabiano
a une chambre attitrée...
avatar

Messages : 271
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Ven 13 Jan 2012 - 11:06

Milgram un grand classique!

J'ai lu qq part que dans un incendie il y a 15% de meneurs, 15% d'hystériques et 70% de moutons...



I.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Ven 13 Jan 2012 - 17:35

Seulement 15% d'hystériques? Nah! C'est qu'ils crient pour 70 alors!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Mer 22 Fév 2012 - 21:47

Je ne regarderais même pas ces insanités tant cela me dégoûte, que cela me met la gerbe au sens propre. C'est comme ça et c'est comme quand je lis la presse écrite aux pages 'faits divers', j'y arrivepas, à peine à lire les gros titres tant cela me dérange que je préfère zapper et oublier en me répétant 'mais bon sang, comment cela est-ce-possible? Pourtant, mon père m'a conté en guise de berceuse du soir, son plaisir innocent d'entendre la musique née de l'écho et du fracassement des cadavres contre la falaise qui toutes les semaines dégringolaient comme dans une fête foraine et lui, il allait petit garçon innocent, écouter cette litanie electro_choc comme à la messe...et sans en savoir davantage.

Je ne devrais donc faire aucun commentaire sur l'expérience de Milgram puisque je ne la connais absolument pas. Pour autant, de ce que j'en devine trop 'bien', cela a rapport aux rapports de soumission. Rha, qu'on est faible même quand on se croit fort et affranchi de tout ces conditionnements à force d'avoir morfler. Qui peut prédire ce qu'il en sera à chacun mis en situation? j'ose espérer le savoir mais jusqu'ou??

Tout ça pour vous dire que ça me rappelle les expériences de Pavlov avec/et ses chiens. Aucun rapport peut être? Je n'en sais rien. A lire ce qui a été écrit plus haut, ça me fait penser à Pavlov. C'est tout ou presque.

A propos, puisqu'on en est à Pavlov et ses chiens, et comme j'ai tendance ces derniers temps par facilité à m'xprimer principalement en musique, un petit coup de Pavlov's dog ne peut nuire au débat surtout quand cela parle d'amour, la seule raison de soumission que j'accepte à la rigueur (nota: la voix étrange, c'est celle d'un homme qui chante)

[center]
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Jeu 23 Fév 2012 - 15:51

Sans vraiment être la même chose, les expériences de Milgram et de Pavlov se rejoignent. Pavlov travaillait sur le conditionnement pur, Milgram cherchait à évaluer les conséquences d'une forme de conditionnement, la soumission à une autorité reconnue...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Jeu 23 Fév 2012 - 20:31

où commence le conditionnement?
où finit la soumission?
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Ven 24 Fév 2012 - 1:27

Pavlov démontre que le conditionnement commence dans la répétition.
Milgram que la soumission fini dans la perte du sens de la responsabilité.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Ven 24 Fév 2012 - 20:09

Réponse juste !
(pour ma pomme)
Revenir en haut Aller en bas
Fabiano
a une chambre attitrée...
avatar

Messages : 271
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Sam 25 Fév 2012 - 2:28

Le conditionnement est une forme de soumission. Conditionnés à acheter, les consommateurs que nous sommes sont soumis au marché. Ce conditionnement marche tant et si bien que certains plus "conditionnables" que d'autres s'endettent et finissent par se retrouver "pieds et poings liés". Un bel exemple de soumission où l'on retrouve effectivement (bien vu Syb Wink ) une perte manifeste du sens des responsabilité!

Me vient à l'idée que les addictions en tout genre procèdent du conditionnement. On pense souvent qu'un drogué ne peut arrêter parce qu'il est dépendant du produit. Mais alors pourquoi certains joueurs de poker ou accroc du shopping se retrouvent sans le sous le 2 du mois? Le joueur comme l'acheteur compulsif est, à mon avis, accrocs aux sensations fortes procurées par l'activité. Les deux rêvent, l'un du pactole l'autre de la dernière fringue à la mode. Pourtant, une fois l'objet rêvé entre les mains ils ne semblent pas vraiment en jouir. Le joueur souvent flambe et les dernière paire de chaussures est bien vite démodée. Ne rêvent-ils pas en fin de compte d'être au centre de l'attention? Le premier paiera même une tournée générale pour être sûr que tout le monde boira à sa santé, on le second tout(e) existé(é) à l'idée de montrer sa nouvelle acquisition. T'as vu le sac que j'ai acheté chez Guess, il est claaaaaaaaasse (en fait pas du tout) ça va me faire un look d'enfer pour ... / T'as vu ma dernière carte graphique? C'est une ki tue celle là! etc, etc

Le chien de Pavlov ne peut s'empêcher de saliver probablement en projetant le plaisir de manger; l'acheteur ne peut s'empêcher d'acheter en pensant aux plaisirs que cela va lui procurer (et il s'agit ici de sensations fortes). Pour le joueur de poker, on joue à la fois sur la peur de perdre et l'espoir de gagner qui culminent avec la ruine ou la victoire. Ces peurs provoquent des montées d'adrénaline qui provoquent les sensations fortes. Peut-on dire que le joueur est accroc à sa propre adrénaline? Comment va-t-il se sevrer alors si ce n'est par un déconditionnent? Donc finalement est on accroc au produit (drogue ou endorphine) ou aux sensations fortes qu'elles provoquent?

Bon j'ai peut-être un peu digressé mais il fallait que j'aille au bout de mes pensées...


I.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Sam 25 Fév 2012 - 20:37

Non c'est intéressant.
Il faut bien accepter que nous sommes TOUS conditionnés. En premier lieu par l'éducation que nous recevons de nos parents.

Pour ce qui est de l'addiction, c'est un peu différent. Le consumérisme est un conditionnement, mais l'addiction à l'achat est une pulsion psychopathologique. Cela est vrai pour toute addiction quelle qu'elle soit (drogue, jeu, achat, sexe etc). Cela répond à une angoisse archaïque par une compulsion qui serait liée (selon Freud) à une mauvaise évolution du sentiment de dépendance (de survie) de l'enfant à sa mère. La compulsion de répétition du comportement (addictif) se place dans l'antagonisme pulsion de vie/ pulsion de mort (ça me fait du bien/c'est mauvais pour moi).
Là dessus en effet, ce greffe un dérèglement de la zone de récompense du cerveau. Mais l'addiction, la dépendance est une "maladie", une psychopathologie alors que le conditionnement est un mode d'apprentissage...

Alors certes c'est exacerbé de nos jour et le plus souvent à visée capitaliste. Pour ça vive la pub! "Consomme mon produit et tu seras plus heureux"... Nous ne sommes pas plus intelligents que les chien de Pavlov qui salivaient à la promesse d'une croquette, nous jouissons maintenant devant un écran plat, une berline, une sac Vuitton (qui sont les stimuli de déclenchement (son de cloche) et absolument pas la récompense (croquette)!!!) pensant que cela nous fera gagner quelques degré sur notre échelle de bonheur.

Pauvres être humains que nous sommes, nous ne courrons plus surement après rien d'autre qu'une promesse d'un bonheur idéalisé quand il se trouve en vrai à nos portes, gratuit et libre de tout contrat...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Fabiano
a une chambre attitrée...
avatar

Messages : 271
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Dim 26 Fév 2012 - 12:33

Ah Syb, on sent la pro derrière tout cela! Merci des éclaircissements. :)

Et oui le bonheur c'est tout petit! Donc si le sac, l'écran ou la voiture sont les déclencheurs (cloche) qu'est-ce qui est l'équivalent de la croquette si ce n'est les sensation fortes? Beaucoup confondraient alors sensations fortes et bonheur?

Alors comme dirait Bjork (oui je l'ai à la bonne ces temps ci Very Happy), "Il y a plus à vivre que ceci.":

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

I.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Lun 27 Fév 2012 - 20:26

Waouhou (comme dirait le loup de Tex Avery), j'appécie bq l"échange ici là (Sib a vraiment dit des choses.
Par contre, s'agissant du post d'Inka, pourquoi s'agirait-il de la recherche du besoin de sensations fortes? (certe, le consumérisme provoque une addiction compensant un vide existentiel, cela j'en suis convaincu, mais jamais! il ne provoquera autre chose que le contentement immédiat de l'appropriation ; sentiment qui est loin de procurer des sensations fortes n'est-il pas?).
Sinon, j'écoutais ton post (Inka), qd mon fils ainé a débarqué. Il s'est tout de suite exclamé "il se passe quoi ici ? on dirait du 'Bjork'". Je lui ai répondu "forcément, c'est elle". "pourquoi tu l'écoutes?" "Bah, parce que c'est là présenté par rapport à ça".
Il a lu ton post et a remonté un peu plus avant dans les messages (pour comprendre). Il m'a dit "bah je vois pas le rapport ou alors à en faire une chanson fourre tout".
Je vieillis sans doute à écouter les jeunes..., mais je suis enclin à partager sur ce coup, son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Ven 2 Mar 2012 - 1:11

Bon, j'arrive après la bataille ; megavideo est tombé

Mais je l'avais déjà vu ce reportage. Par contre, pour nous qui le regardions, étions persuadé que c'était pour de faux - on pensait que c'est le mec qui doit appuyer le bouton qui était piégé -

Pour ce qui est de la réaction - ou plutôt de la passivité - des moutons, ça fait belle lurettes aussi qu'elle ne me choque plus...
C'est comme les stades d'acceptation de la mort. Au début tu n'arrives pas à croire que personne n'y crois/réagissent, puis ça t'ennerve de n'être entouré que de cons, et tu fini par te dire qu'en cherchant bien tu trouveras surement des gens "normaux". Bien sur, va trouver une aiguilles dans une botte de foin alors, tu déprimes, te dis que c'est pas possible que le monde entier ne tourne pas rond et que c'est ptête toi qui va pas. Et on l'acceptes ?

A la décharge de ces moutons, finalement, est-ce juste de leur en vouloir parce qu'ils font confiance à une autorité ? Ne serions nous pas choqué à l'inverse, de voir un enfant qui refuse de faire confiance à ses parents, qui s'en méfie comme la peste ou les qui les craind comme le diable ?
Bon, je vais vous épargner les pavés sur The Big Conspiracy, Mais...

... Pour hypnotiser, on endort le conscient pour ne garder que l’inconscient qui lui est manipulable. Regardez aujourd'hui, les Pouvoirs sont dans les mœurs, des référence de confiance - bien que tout le monde s'en plaignent - ceux-ci aident toutes les petites machines qui se chargent de littéralement laver les cerveaux... Ha ça, on peut dire que c'est happy hour !
Bon, on n'est pas ici pour parler de la conspiration dans tous ses états, mais je vais prendre un exemple vraiment soft : la manipulation des médias... On est tenté de penser qu'en toute logique, Lambda en chercherait les raisons, qu'il voudrait savoir WTF - What The F*ck- ?

... Pour détourner l'esprit, on utilise les divertissements, hier le Cirque à Rome, aujourd'hui Secret Story sur son divant... Whaoou quel progrès, en plus on est devenus des gros c** .

Tout ça pour dire quoi ? Tout simplement que la machine est bien rodée. ça a toujours été comme ça, c'est calculé ; une personne lambda est conditionnée / zombifié / hypnotisé pour avoir une Foi parentale au système... Rappelez vous, enfant, quand nous n'arrivions pas à comprendre les choses injustes que faisaient nos parents, on demandait une l'explication, qui elle, n'était pas vraiment compréhensible. Mais bon, c'est nos parents, ils nous aiment, ça ne peut être que pour notre bien, ça nous dépasse...

De cette fenêtre là, ça ferait de nous des enfants rebelles, qui osent remettre en question l’Autorité, PIRE, soit même ! Quels méchants garnements, ha ça pour sur, ce n'est pas bien... Voilà le message du système... Mais pas besoin de vous rassurer, vous savez déjà que le système a quelque chose qui ne tourne pas rond, sinon pourquoi êtes-vous venu chercher des vérités sur ce forum ? Des vérités qui seraient surement qualifiées de nimport nawak par le Grand Public ? Tout simplement parce que quelque part, vous savez que ce que prend pour acquis Le Grand Public alias The Ship Band - la bande de Moutons - n'est pas complet ou n'est simplement pas vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Fabiano
a une chambre attitrée...
avatar

Messages : 271
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Ven 2 Mar 2012 - 10:58

Et bien je ne peux qu'applaudir des deux mains Kimy (note applaudir avec une main c'est pas évident, LOL)

Et oui, du pain et des jeux c'est tout ce que le peuple demande. Les média de masse on permis au système de faire du lavage de cerveau avec des jeux.

Il y a pourtant eu un évéènement imprévu: le net.
Car si les médias de masse à sens unique font un excellent outil de formatage, le net permet à chacun de dire tout haut ce qu'il pense, Il permet à tout un chacun de s'exprimer et de faire passer ses idées. Finie la pensée unique dictée par l'"élite" d'un système tout puissant tels les 10 commandement venu des cieux.
Les idées foisonnent, les vieilles (idées) sont remises en question et (espoir?) de temps à autre les moutons privés de pensée unique commence à réfléchir... Alleluia!

I.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Mar 13 Nov 2012 - 1:07

Arwea ayant déterré le sujet sur Milgram, me suis rendue compte que le lien ici était mort, j'en remet donc un actif ( pour le moment...).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Pèlerine
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 2331
Age : 70
Localisation : Toujours avec vous

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Ven 8 Aoû 2014 - 16:05

Bon ben voilà c'est foiré, le lien est "adresse introuvable" et j'ai eu beau fouiller un peu
partout, on en parle beaucoup mais je n'ai pas trouvé la diffusion du document.

Si tu as plus de chance Sibylle, dommage là j'étais décidée à regarder    


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chaque situation est un cadeau et dans toute expérience est caché un trésor
Revenir en haut Aller en bas
Pèlerine
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 2331
Age : 70
Localisation : Toujours avec vous

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Sam 9 Aoû 2014 - 11:43

Du coup je suis remontée à l'origine de ce sujet, février 2011 et j'ai visionné la vidéo "zone Xtrême"
que je ne connaissais pas.

Je n'ai pas voulu lire les commentaires qui ont suivi car j'ai très envie de livrer à chaud mes réflexions,
mais le lirais tout plus tard, c'est sûr.

Mon premier choc, la dissection en guise de spectacle : une honte car si nous donnons notre corps à
la science, nous sommes en droit d'espérer qu'il soir utilisé avec respect et qu'il soit utile. A présent,
je vais revisiter cette question et ma décision actuelle à cause de cela !

Par contre il y a une chose dans le concept que je n'ai pas comprise et qui fausse tout, avant le
jeu l'on explique au candidat questionneur qu'il n'y a rien à gagner mais, pendant le jeu il y a à la clé
la somme énorme de 1 million d'€. L'appât du gain doit certainement influer sur la décision de poursuivre.

A mon avis, il n'y a pas que le facteur obéissance à l'autorité qui joue, je crois aussi que l'on a bien
déshumanisé le monde... Combien de candidats ont songé ou ressenti la douleur de l'autre ?

Ma conclusion est qu'il devrait être obligatoire de regarder ce document afin que tous nous prenions
bien conscience de la dangerosité de l'obéissance aveugle au détriment de notre libre-arbitre mais cela,
bien entendu irait à l'encontre de ce que souhaitent ceux qui veulent tenir le pouvoir dans leurs mains,
ils ne vont pas nous donner les clés pour leur échapper, c'est sûr !

Alors nous en revenons à nos "chevelus" du sujet musique qui eux se font un devoir de désobéir et
incite même à ouvrir les yeux et à faire de même, Ce sont bien eux qui ont raison.
Rassurez-vous je ne suis pas parano, juste assez lucide je crois.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chaque situation est un cadeau et dans toute expérience est caché un trésor


Dernière édition par pelerinsolitaire le Sam 9 Aoû 2014 - 16:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Divine Christ
a une chambre attitrée...
avatar

Messages : 235
Age : 27

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Sam 9 Aoû 2014 - 16:20

J'ai regardé le documentaire zone X-trême wow! J'ai pleuré sur certains passages et j'étais en colère sur d'autres... après je me suis apaisée. Ah l'être humain.....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Sam 9 Aoû 2014 - 17:51

Pèlerine, en fait il n'y a pas d'argent à gagner. Ils explique aux participants que c'est un tournage "pilote" et qu'ils seront mis en situation comme si il y avait une grosse sommes à gagner mais qu'en vérité ils ne toucherons rien. Mis à part les 40€ de dédommagement qu'ils leur donnent à la fin de l'entretien "d'embauche", ce qui respecte le protocole de Milgram qui donnait à ses cobaye quelques dollars de dédommagement pour accepter de participer à une expérience scientifique. Donc non, l’appât du gain ne fausse pas l'expérience.

Je suis contente que vous l'ayez regardé, je sais qu'il est dur mais il faut que les gens le voit; D'ailleurs, si vous avez des comptes facebook (ce qui n'est pas mon cas) n'hésitez pas à partager avec vos connaissances. Je pense que c'est un bon moyen de mettre en alerte les consciences.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Pèlerine
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 2331
Age : 70
Localisation : Toujours avec vous

MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   Sam 9 Aoû 2014 - 19:51

Merci de tes éclaircissements Sibylle, en effet je n'avais pas bien compris ce point.

Quant à le poster sur Facebook c'est une excellente idée je trouve.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Chaque situation est un cadeau et dans toute expérience est caché un trésor
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".   

Revenir en haut Aller en bas
 
40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 40 ans après Milgram... "Le jeu de la mort".
» Plus de 3 000 ans après, la vérité sur la mort de Ramsès III
» Aider après la mort
» Etre mort à la vie pour vivre après la Mort
» Que se passe-t-il après la mort ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Larme de Lune~ :: Médiathèque :: La Salle de Projection :: Culture générale-
Sauter vers: