~Larme de Lune~
Bienvenue sur Larme de Lune,
forum de partage et d'échange autour de la spiritualité et de l'ésotérisme...
Le hasard n'existe pas vous le savez, alors entrez sans crainte, nous vous attendions...
N'oubliez pas cependant de signer la Charte, et de vous présenter pour pouvoir accéder à toutes les pièces de la maison, nous avons hâte de vous rencontrer...

~Larme de Lune~

Forum de partage spirituel et ésotérique
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les évangiles oubliés...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Les évangiles oubliés...   Dim 12 Sep 2010 - 18:10


Le nouveau testament se base sur 4 évangiles, ceux de Marc, Jean, Luc et Mattieu. Mais pourtant une trentaine d'évangiles ont été répertoriés et servaient de base à différents mouvements gnostique dès le IIème siècle. Ces écrits, nommés apocryphes (écrits dont l'authenticité n'est pas "établie" -ou ne veut pas l'être, je dis ça j'ai rien dit...-) par le catholisisme ont été écartés volontairement des enseignements religieux. Certains ont même été classifiés comme héréthique (on s'en serait pas douté!) par saint Irénée de Lyon dès la fin du Ier siècle.

Parmis ces évangiles écartés, cachés, certains apportent pourtant une regard différent sur la religion catholique et les enseignements de Jésus.

Voici les principaux (liste non exhaustive!):

Evangile selon Marie-Madeleine (Maria de Magdalena)

Le texte a pour thème principal la mortalité, l'ascension du Christ et l'ascension de l'âme selon le gnosticisme. Comme Marie de Magdala est présentée à la tête des apôtres dans ce récit, cela indique que le texte était la propriété d'une croyance atypique du christianisme.

Dans cet évangile, le Sauveur transmet d'abord ouvertement son enseignement à ses disciples, puis secrètement à Marie-Madeleine au cours d'une vision intérieure. Ceci provoque une réaction violente de Pierre, qui refuse de croire que le Sauveur ait pu transmettre un enseignement à une femme à l'insu de ses disciples. Cet évangile témoigne donc d'un conflit vécu à l'intérieur même d'un milieu chrétien au début de notre ère. Anne Pasquier, professeur de théologie à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l'Université Laval, a très bien fait ressortir que les deux figures représentent deux traditions ecclésiastiques différentes : la première, incarnée par Pierre, est la tradition orthodoxe ou celle qui tend à le devenir. Cette tradition dénigre l'autorité des révélations reçues lors de visions et interdira aux femmes toute participation active à l'intérieur de l'Église. L'autre, dont Marie est la figure symbolique, est légitimée par des révélations secrètes ou des visions et par une possible égalité entre les hommes et les femmes.

Sophia, la personnalité gnostique, joue également un rôle dans cet évangile. Il s'agit surtout de dialogues entre Marie de Magdala et les apôtres. Les discussions spirituelles sont influencées par la gnose.


Evangile selon Pierre:

Le fragment d’Akhmîm contient un récit, sans titre mais dans lequel Pierre parle de lui-même à la première personne, du procès, de la crucifixion et de la résurrection de Jésus. La culpabilité d'Hérode Antipas et des juifs par rapport à Pilate et aux romains y est accentuée : le fragment de l'évangile s'ouvre sur le refus d'Hérode et des juifs de se laver les mains à l'instar de Pilate, avant de condamner Jésus. Après sa crucifixion en compagnie de deux malfaiteurs, le corps de Jésus est placé dans le tombeau de Joseph d'Arimathée qui est scellé et que gardent des sentinelles romaines à la demande des autorités juives, tandis que les disciples pourchassés se terrent. Les soldats sont témoins de la Résurrection de Jésus, supporté par deux créatures angéliques de stature immense que le ressuscité dépasse. Les soldats s'encourrent prévenir Pilate tandis qu'une troisième créature annonce la résurrection du défunt à Marie-Madeleine et ses amies venues visiter le tombeau. Le texte se termine après la fin de la fête des Azymes avec les disciples Pierre, André et Lévi qui vont pêcher en Galilée dans un épisode qui prépare probablement au récit de la première apparition du ressuscité dans cette région.

Evangile selon Philippe:

La place de la femme est sujet de discussion. L'histoire de Marie-Madeleine est racontée dans un point de vue gnostique. Les thèmes abordés sont le lien sacré du mariage, la communion entre l'homme et la femme dans la Chambre Nuptiale (le Saint des Saints), sans nier l'existence d'amants ou de mariages sans amour.
Il est écrit dans l'Évangile de Philippe que Jésus aimait Marie Madeleine (ce qui étonnait ses disciples). Dan Brown a pris la liberté pour le thème de son best-seller, "Da Vinci Code" de désigner Marie-Madeleine comme la "compagne" de Jésus.


Et mes deux préférés^^

Evangile selon Judas:

Ce texte présente une interprétation originale de la trahison de Jésus par Judas, un de ses apôtres : tu les surpasseras tous, car tu sacrifieras l’homme qui me sert d’enveloppe charnelle. En dénonçant Jésus, il aurait été le seul de ses disciples à avoir vraiment compris le message qu’il voulait véhiculer. Disciple bien aimé de Jésus, il aurait eu la plus difficile des missions à accomplir : le livrer aux Romains. En agissant ainsi, il aurait donc suivi une demande de ce dernier, qui lui permit de faire le sacrifice ultime pour la rédemption du monde.

Pour plus d'info sur cet évangile, sa découverte, sa traduction, son contenu etc, aller jetter un oeil ici.

Evangile selon Thomas:

Le texte n’a pas de structure narrative. C’est un recueil de "logia", c’est-à-dire de paroles rapportées de Jésus, au nombre de cent quatorze, le plus souvent précédés de la mention « Jésus a dit ». Les trois quarts ont leur parallèle dans les textes canoniques, à la différence qu’aucun d’eux ne met Jésus en situation par des références de temps ou de lieu. Il n’est pas fait mention de sa mort ni de sa résurrection.
Cet évangile est au centre du film "Stigmata", à voir absolument si ce n'est pas déjà fait (oui c'est un de mes films préféré!)

Pour lire les 114 logia de Jésus contenu dans cet évangile allez jetter un oeil par là...



Revenir en haut Aller en bas
Uriel
a sa statue dans le parc...
avatar

Messages : 710

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Dim 21 Nov 2010 - 19:26

Très instructif comme article!

Les catholiques... on pourrait faire un pavé avec les choses qu'ils ont passé sous silence parce que ça ne les arrangeaient pas.
Assimilation de fêtes païennes pour endoctriner les masses et j'en passe.
Comme l'histoire du crucifix, ben oui Jesus il a pas été cloué au niveau des mains mais des poignées (allez voir Stigmata)
Il paraitrait même, selon les scientifiques, qu'il serait black ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Jeu 17 Nov 2011 - 0:36

Bon, là je vais y aller franco et mollo : dire ce que mon âme ressent tout en essayant de ne froisser personne (pour une fois que je sors de ma réserve à ce sujet)

Precision tt d'abord: s'agissant de la très sainte église apostolique, je n'ai pas grand chose à lui devoir sinon:

1- m'avoir fait rêver quand j'étais petit, une fois par an et une fois par an seulement : noël, noël (fête des fous et des innocents):

2- m'avoir enseigner l'amour de son prochain (et l'art de mieux en abuser).

Pour le reste, je n'ai que reproche à lui faire tant cette secte m'apparaît pervertie par sa dérive vers le pouvoir et ne serait-ce que par rapport au message qu'elle est censée instruire (et donc, se montrer exemplaire).

Fort de ce constat, il me serait facile en tant qu'être sprirituel, de succomber à toutes les tentations alternatives et en premier lieu à ses premières véritables victimes : Ophites, caïnites, sodomites, bogomiles,lombards, cathares, calvinistes et j'en passe... tant elles sont nombreuses à avoir proprement goûter à la joie sacrificielle du martyr.

Je ne parle même pas des wiccans, reccupération folklorique contemporaine et en vrac de l'amour de la nature, de shiva, love spirit, cernunnos, celle qui n'a pas de nom, râ, isis... tout ce qui peut s'amalgamer dans le même combat, le même idéal de spiritualité...

La grande messe syncrétique et rédemptrice, point de cela pour ma part car je suis trop attaché à mon libre arbitre pour devenir l'objet d'un rituel qui ne veut que ma possession et non pas ma libre envolée.

Pour revenir au sujet abordé (j'ai fait une très longue parenthèse), Il y a un truc qui me je gêne avec les caïnistes et tous ceux qui par une sorte de fascination dévoyée, cherche à les légitimer. Le renversement des valeurs est intellectuellement gratifiant surtout quand il peut être justifié a contrario par les dérives de l'église en place (la secte qui a réussi). Pour autant ne nous égarons pas davantage : en quoi l'infamie, l'ignominie, la trahison serait régir la marche de l'humanité? (à moins de verser dans le "satanisme", la souffrance gratuite de l'autre car la matière vivante ne vaut pas davantage que la matière morte tant elle est imparfaite et corrompue).

Tuez vous alors vous même avant de tuer vos enfants si vous pensez cela (pour le moins, en les épargnant, vous leur laisserez une chance de croire par eux même) puisque de toute façon nous ne sommes faits que de matière vile, putrescible et excrémentielle.

Tu les supasseras tous! En disant cela à Judah (si tel est le cas), est-on sûr que Rabbi faisait allusion aux autres disciples?
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Jeu 17 Nov 2011 - 5:42

Ah ben pour le moins quand tu sors de ta réserve "ça envoie du bois" comme on dit chez moi...

Je partage à peu de chose près (un chouilla de radicalisme énervé en moins ce peut il?) ton/tes point(s) de vue. Je n'ai que peu (pas?!) de respect pour la religion catholique bien que je respecte ardemment les croyants de cette dite "religion" (il y a autant de croyance que de croyant après tout, qui serais je pour juger? et pis, heureux les simples d'esprit nan?), toutefois ce que je trouvais intéressant dans ce sujet (à la base), c'était justement de souligner s'il en est, l'hypocrite prétention de la religion chrétienne.

Il n'est pas secret que cette religion a le palmarès des manipulations en tout genre et de la perversion (et perversité, tant qu'à faire n'ayons pas peur des mots, je finirai au bûcher m'enfou-m'entape!).
Si j'aime tant ces textes apocryphes c'est parce qu'ils sont la preuve entre toute que comme tu le dis si bien, le catholicisme est une secte qui à bien marché et point plus.

Comment faire d'un message de paix, d'amour universelle mais surtout d'équité face au divin un congloméra de culpabilisations liberticides et aliénante? Ben comme ça! Un grand merci donc aux élites religieuses pensantes qui ont bien compris que le meilleur moyen de s'en mettre plein les poches (et si seulement ça s'arrêtait aux poches!) c'était de maintenir la masse dans l'absence de réflexion et d'autonomie affective, émotionnelle et intellectuelle (ne parlons même pas du spirituel)...

Bref, juste pour le cité, l'évangile apocryphe de Saint Thomas, parce que hein:

"Le royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi, pas dans les palais de pierre et de bois."(...) "Je suis la lumière qui est
sur eux tous. Je suis le Tout. Le Tout est sorti de moi et le Tout est
venu à moi. Fendez du bois, je suis là ; soulevez la pierre, vous me
trouverez là."(...)"
Celui qui découvrira le sens de ces paroles ne goûtera pas à la mort"...

ps: et elle osait dire "un chouilla de radicalisme énervé en moins"?! hum...




Dernière édition par Sibylle le Jeu 17 Nov 2011 - 23:50, édité 2 fois (Raison : Bouh les fautes!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Jeu 17 Nov 2011 - 21:39

Tes mots m'apaisent Sybille.

C'est vrai hier, je me suis en peu lâché outre mesure (d'habitude, j'envoie plus de l'air que du bois^^ au point qu'on me dit parfois "mou du genou"), car j'ai le coeur gros de ressentiment par rapport à un vécu qu'il ne me paraît pertinent d'exposer ici (j'ai déjà trop confondu ce forum avec un défouloir).

Face à ma souffrance (passée), l'église officielle a davantage pensé exploiter la situation en sa faveur pour déployer sa propagande (et plus je souffrais, plus elle pouvait s'épanouir). Je ne lui en veux pas car c'était à moi de savoir qu'elle a toujours agit ainsi. fort de cette expérience, qu'elle ne compte plus désormais sur moi pour défendre ses positions (qu'elle sait de + en + difficiles à te tenir en nos contrées "éduquées" et donc, elle se redéploie ailleurs, là où elle peut s'épanouir dans l'ombre de l'obscurantisme et de ses dictatures : Amérique latine, Afrique subsaharienne, qq points d'Asie).

J'ai vitupéré tout autant contre les caïnistes et autres adorateurs de Judas. Car je n'accepte pas l'exemple que représente même symboliquement cet apôtre. Judas, en lui même n'est peut-être pas foncièrement le mauvais bougre que son nom endosse. Mais ceux qui se prévalent de son évangile pour en faire un acte de foi sont plus qu'ambivalents. Les quelques exemples historiques qui nous parvenus sont édifiants à ce sujet. Et la rédécouverte récente de cet évangile oublié ne devrait pas nous faire oublier à notre tour cette évidence: Si l'église chrétienne a dejà fait beaucoup de mal à de nombreux gens, alors qu"elle prônait l'amour et un tas de bonnes choses pour la chose humaine, qu'en aurait-il été si c'est l'évangile de Judas qui avait servi de référence (le dégoût de la matière qui justifierait n'importe quelle infâmie).

Face à cela, restons vigilants même si c'est parfois tentant de fermer son esprit critique, car c'est la porte ouverte à toutes les dérives. Je n'ai pas voulu exprimé autre chose dans mon post précédent

Maintenant, ton extrait de Thomas me rassure car je m'y reconnais assez bien m^me s'il y a lontemps que je ne l'ai pas consulté.

Tu sais quoi fianalement : ton post et tout ce qu'il a provoqué en réfléxion par un étrange téléscopage me renvoie sans même y avoir songé de prime abord, à quelqu'un d'autre (mythique) qui devrait t'intéresser : Seth.

Nous aurons l'occasion d'en reparler ici.

Une dernière petite anédocte (mignone) avant de te libérer: elle est toute fraîche et émane de mon dernier fils (4 ans) ce soir, en allant le coucher: je vais me laver mes dents. J'ai posé ma petite étoile sur mon lit pour mieux faire dodo. Faut pas y toucher !

Au plaisir de te lire Sybille, car c'est vraiment raffraichissant.
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Ven 18 Nov 2011 - 0:26

Tout à fait. Je ne dis pas que l'évangile selon Judas ou les autres sont mieux ou moins bien que les autres. Je déplore simplement l'obscurantisme fallacieu qui a choisit d'écarter ou de conserver tel ou tel texte en fonction du résultat souhaité, à savoir la manipulation de masse.
C'est dans leur ensemble que ces textes ont du sens car leur divergence offre le libre arbitre et l’émancipation de l'esprit. Le "christianisme" était multiple au commencement, celui qui nous est parvenu et juste celui qui à le mieux "marché" (et quand on voit comment et pourquoi, on se dit que décidément, le libéralisme n'a rien inventé!)

Si ont prend une scène lambda, une conversation entre plusieurs personnes et que celles ci doivent raconter à posteriori le contenu de l'entretien, il y aura autant de version que de témoin. Il ne peux en être que de même pour cette situation sans compter le facteur transmission orale et traduction... C'est mon problème avec les religions. L'orientation imposée par l'éviction de la divergence, alors que c'est dans cette divergence que réside ce qui ressemble le plus à "la" vérité...


Sinon, "quand les sages sont au bout de leur sagesse, il convient d'écouter les enfants", Georges Bernanos Wink

Au plaisir...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Ven 18 Nov 2011 - 6:35

Hé hé, voilà de belles pensées qui vont me mettre de bon pied pour la journée. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Pèlerine
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 2331
Age : 69
Localisation : Toujours avec vous

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Ven 5 Oct 2012 - 18:36

Pas encore eu le temps de tout lire de ce sujet qui me passionne, mais l'échange entre l'absent et Sibylle du 17 novembre m'a emballée. Comme tu le dis Sibylle, il envoie quant il sort de sa réserve. Je me suis presque entendue dans d'autres temps quand je faisais ainsi état de mes sentiments. Alors merci l'absent.............dis reviendras tu ?

J'ai lu l'évangile de Thomas commenté par OSHO il y a 4-5 ans mais je l'ai toujours car je sais que de temps à autre j'aime y replonger, lisant au hasard d'une page.

Je venais sur ce sujet car je suis plongée dans "Le testament des 3 Marie" de Daniel Meurois-Givaudan et au fil de ma lecture je me dis qu'il faut absolument parler de ce livre. J'ai trouvé que ce sujet en était un fil conducteur si pas bon, Sibylle le déplacera.

D'ailleurs, tout en lisant, je ne cesse de me dire "ça il faut que j'en parle à Scarlette". Mais ce que j'y ai trouvé est si important à mon sens qu'il faut que chacun puisse lire ce post.

Toi aussi Sibylle je suis sûre qu'il va t'attirer de suite.

Pour ceux qui ne connaissent pas cet auteur, je précise qu'il fait régulièrement pour faire simple "un voyage astral" mais pas que car il est allé consulter les AA, les Annales Akashiques.

Suite à cette consultation des AA, il relate la vie et bien des événements entourant Jésus. Son évangile des 3 Marie, nous emmène dans le domaine de l'ésotérisme (je n'y connais pas grand chose) et de la spiritualité au niveau le plus haut. Rien que d'en parler j'ai le coeur Boum Boum

Si comme moi vous vous posez plein de questions au sujet de Jésus, que vous voulez démêler le vrai du faux, et il y en a du faux, ne manquez pas ce livre.

Au fil de ma lecture j'ai enfin réussi à bien différencier l'âme de l'esprit, ce qui pour moi était très difficile à comprendre.

J'avais lu il y a peu "de mémoire d'Essenien" de cet auteur, j'avais déjà été bien "accrochée" par ce que j'y découvrais.

Vois tu Sibylle c'est aussi un peu à cela que je faisais allusion en écrivant "et si tout était faux, et si l'auteur inventait". Je suis ton conseil, j'ouvre tout grand et je reçois. Mon coeur fera le tri et mon Ange ne manquera pas de m'y aider.

En attendant, je suis comme .................... sunny sunny

Je crois que je ne serai plus jamais la même lorsque j'aurais assimilé ce que je découvre.


I love you  sunny

Chaque situation est un cadeau et dans toute expérience est caché un trésor
Revenir en haut Aller en bas
Pèlerine
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 2331
Age : 69
Localisation : Toujours avec vous

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Ven 5 Oct 2012 - 22:06

Sibylle ton explication du 18 novembre est bien lucide et cela me fait du bien de constater que de plus en plus de gens réalisent cette énorme fumisterie.

On m'avait bien bourré le crâne et j'avoue que j'ai mis longtemps à ouvrir les yeux. Je pense que comme le disait St Exupery "il est vrai que l'on ne voit bien qu'avec le coeur" et pourtant quelle blessure en constatant que je m'étais laissé rouler dans la farine !

Pour ce qui est de Judas, il semblerait qu'il était celui qui avait le mieux compris Le Maître et de ce fait il aurait été chargé d'aider Jésus à l'accomplissement de sa mission.

Encore juste une petite précision, n'oublions jamais que Jésus est né Juif et est mort Juif. Il n'a jamais voulu la naissance d'une nouvelle religion, le catholicisme il voulait simplement remettre de l'Amour au coeur de tous ces "Rabbi".


I love you  sunny

Chaque situation est un cadeau et dans toute expérience est caché un trésor
Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Sam 6 Oct 2012 - 13:25

C'est très intéressant Pèlerine. J'ai du mal a verbaliser cette joie que j'éprouve à vous voir ou plutôt à vous sentir arpenter ce (bon) chemin qui vous mène jusqu'à vous même. Comme si vos progressions respectives alimentaient la mienne... Merci beaucoup!

Pour le livre, si tu veux qu'il soit visible par le plus grand nombre, je te propose de lui créer un sujet dans la caté bibliothèque (je me chargerai de la mise en page et de l'illustration si tu veux^^). Présente un peu l'auteur et le sujet du livre, avec un petit avis perso, tes ressentis, si le coeur t'en dit bien sur!

(HS, alors ça y est ce premier cours d'informatique? C'était cette semaine ou mon me joue des tours?!)


Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Sam 6 Oct 2012 - 13:29

Nos messages se sont croisés! Je comprend qu'il doit être douloureux d'être élevé dans une foi et de se rendre compte de l'entourloupe. Je ne suis même pas baptisée, j'ai été élevé dans l'absence de culte mais avec la foi tout de même. On ne m'a rien imposé du coté spirituel, me laissant choisir ma vérité et je suis reconnaissante pour ce cadeau. Mais je pressens le sentiment de trahison que d'être déçue par ce qu'on pensait être sa foi...


Revenir en haut Aller en bas
Pèlerine
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 2331
Age : 69
Localisation : Toujours avec vous

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Sam 6 Oct 2012 - 14:51

Quelle intelligence et quel amour que celui dont ont fait preuve tes parents en te laissant totalement libre de tes choix religieux ou non.

Que d'années perdues à chercher sur le mauvais chemin, et il me reste encore beaucoup de travail en perspective pour "écailler" cette carapace forgée sur des mensonges au fil du temps.

Remarque que toutes ces fausses routes ne sont pas totalement inutiles, on retire toujours quelque chose de nos expériences et, comme l'on dit "ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort"

Pour ce que tu dis de la progression, je sens effectivement cette avancée grâce à tous nos échanges que je trouve magnifique, ils sont toujours empreints de respect, de partage,de douceur même et c'est un vrai bonheur que d'apprendre dans cette atmosphère

(HS cours d'informatique oui, là c'était prise de contact surtout mais jeudi ça démarre)

Pour le livre c'est avec joie que je mettrais un sujet en biblio, peut être ce soir ou demain et je serai très heureuse que tu m'en arranges la présentation. Merci par avance à toi. Tiens je t'envoie un baiser Christique, c'est le plus pur que je connaisse


I love you  sunny

Chaque situation est un cadeau et dans toute expérience est caché un trésor
Revenir en haut Aller en bas
naincompris
a sa statue dans le parc...
avatar

Messages : 559
Age : 32
Localisation : In the Alsace

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Dim 7 Oct 2012 - 1:26

J'ai presque honte d'être un garçon des fois à vous "entendre parler" (ou écrire) vous ne le faites qu'en douceur et toujours en arrondissant les angles ect...

Et moi et bien d'autre arrivons avec nos gros sabots ...

On (pour ma part déjà) essaye d'intervenir pour le bien et la pérénité de la justesse des idées ; à défauts de constater bien souvent qu'on saccage tout un milieu d'harmonie pour satisfaire quoi déjà ???



confused


à vous les filles et courages !!!


Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Lun 8 Oct 2012 - 14:09

Tu es chou mon p'tit NC. Mais ce n'est pas du saccage que de venir porter ta pierre à l'édifice... Tu le fais comme tu es, avec ce que tu es, et personnellement ça me va^^


Revenir en haut Aller en bas
naincompris
a sa statue dans le parc...
avatar

Messages : 559
Age : 32
Localisation : In the Alsace

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Lun 8 Oct 2012 - 22:47

Ca doit être ça l'équilibre !!!

je stoppe dans cette rubrique (sujet)

Ca dérive sur mon humeur du moment


Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Mar 9 Oct 2012 - 22:05

Tu te sens exclu?


Revenir en haut Aller en bas
naincompris
a sa statue dans le parc...
avatar

Messages : 559
Age : 32
Localisation : In the Alsace

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Jeu 11 Oct 2012 - 22:42

Naaaaannnn du tout !!!

Pourquoi j'ai l'air ??? Shocked


Revenir en haut Aller en bas
Sibylle
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 3986

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Ven 12 Oct 2012 - 14:16

Non pas spécialement, mais tu parles de ton humeur du moment et juste avant tu te décrivais comme un chien dans un jeu de quille, du coup je demande pour vérifier que tout va bien^^


Revenir en haut Aller en bas
Pèlerine
fait partie des meubles...
avatar

Messages : 2331
Age : 69
Localisation : Toujours avec vous

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Ven 12 Oct 2012 - 14:28

NC tu es vraiment sûr que tout va bien car, je viens juste de lire tes échanges sur la réincanation et je me permets d'en douter..........


I love you  sunny

Chaque situation est un cadeau et dans toute expérience est caché un trésor
Revenir en haut Aller en bas
naincompris
a sa statue dans le parc...
avatar

Messages : 559
Age : 32
Localisation : In the Alsace

MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   Ven 12 Oct 2012 - 22:19

je doit reprendre un peu de temps pour moi ça déborde ...


Me faut clarifier les choses ...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les évangiles oubliés...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les évangiles oubliés...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les évangiles oubliés...
» Un génie oublié: Nikola Tesla
» FR5 ce soir Nubie royaume oublié
» Cours sur les Évangiles ou ressourcement spirituel- 6 liens
» méditons les évangiles du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~Larme de Lune~ :: Occultisme :: Théologies :: Théologie Chrétienne-
Sauter vers: